Ma démarche artistique

 

Ma démarche artistique

croisement

Parler de soi n’est jamais chose aisée, je laisse d’ordinaire ma peinture le faire à ma place.

Néanmoins, je vais essayer de le faire en quelques lignes.

L’idée dominante au sein de ma démarche artistique est avant tout de transcrire mes émotions, mes rêves, mes ressentis pour les faire partager.

Mon chemin pictural a débuté par le figuratif puis s’est naturellement orienté vers l’abstrait, qui est un moyen, à mon sens, de se libérer des contraintes et de s’ouvrir à une dimension artistique plus vaste.

Mon chemin dans l’art est, à chaque instant, découverte (aussi bien par la couleur que par la technique ou la libération des formes, des sujets et des textures).

Tout est prétexte à peindre, ce qui donne des œuvres très différentes les unes des autres. Cette différence et cet éclectisme sont pleinement assumés, et font partie de ma signature.

fleurs

Je suis de celles qui pensent que la création n’a pas de limites, et ceci particulièrement dans le style.

Le dénominateur commun de mes œuvres est sans nul doute la couleur qui la plupart du temps se veut intense au même titre que les émotions qui sont miennes.

Je suis intimement persuadée que chercher à peindre autre chose que ce que nous avons à l’intérieur demeure une utopie,  et qu’on ne  peut pas tricher avec l’art.

Nous ne sommes pas pour autant obligé de tout dévoiler…  Mes toiles en tout cas se refusent à le faire, peut-être parce qu’elles me ressemblent…

coupe-de-fruits

Interroger à leur insu les personnes qui les regardent est aussi une chose qui m’amuse.

Mes toiles ont la liberté que je voudrais avoir. C’est le privilège de l’art, elles ne sont donc pas enfermées dans des cadres au sens matériel du terme et j’aime à penser qu’elles se prolongent et se diffusent au-delà de leurs limites naturelles.

Une dernière chose à ajouter : vous trouverez toujours de l’harmonie, même au sein de mes œuvres où la détresse et la souffrance sont dominantes. En effet, un message spirituel porteur d’espoir est toujours là d’une manière plus ou moins explicite, prêt à guider l’âme égarée vers un horizon plus lumineux.